dimanche 8 mars 2009

Prosper Demontzey et le reboisement des montagnes

Après l'ouvrage fondateur d'Alexandre Surell, Etude sur les torrents des Hautes-Alpes, dont j'ai présenté les deux éditions de 1841 et de 1870-1872 dans les messages des semaines précédentes, j'ai poursuivi cette semaine sur le risque torrentiel par le deuxième grand ouvrage sur le sujet, véritable synthèse des politiques de reboisement des montagnes :
Traité pratique du reboisement et du gazonnement des montagnes, de Prosper Demontzey.
Il s'agit de la 2e édition, revue et augmentée, publiée par J. Rotschild, à Paris, en 1882. La 1ère édition, parue en 1878, n'avait été distribuée qu'aux Administrations, ce qui explique sa rareté.


Dans ce
Traité, Prosper Demontzey présente les fondements de la politique de reboisement des montagnes, qui se concrétisera par la mise en place de la RTM : Restauration des Terrains de Montagne.

Sur ce sujet, je ne peux que renvoyer à
Restaurer la montagne. Photographies des Eaux et Forêts du XIXe siècle, 2004, dont j'ai déjà parlé.

Prosper Demontzey (Saint-Dié (Vosges) 21 septembre 1831 – Aix-en-Provence 20 février 1898), ingénieur des Eaux et Forêts, est un des précurseurs du reboisement en France. Il a surtout travaillé dans l'Ubaye, où il a mené des travaux sur des torrents comme celui du Bourget ou de Faucon. C'est le fruit de ses expériences qui a enrichi son ouvrage. Il a aussi œuvré dans les Pyrénées, au Pic de Péguère, au dessus de Cauterets. Une stèle a été élevée en son honneur.


Une petite remarque sur ce
Traité. Malgré l'importance de cet ouvrage, qui est cité dans toutes les études sur le sujet, il est particulièrement rare, puisque on ne le trouve qu'à la BNF. Pour ma part, je ne l'ai quasiment jamais revu depuis l'achat de cet exemplaire. Evidemment, il n'y a pas d'exemplaires en vente sur Internet.

Pour finir, votre serviteur ayant participé au concours de
L'Alpe, l'excellente revue publiée par les éditions Glénat, je vous laisse découvrir le résultat.


Il s'agissait de décrire notre Alpe. Le concours s'appelait : "Et vous ? dites-nous votre Alpe".

Je ne vais pas déflorer le contenu de mon texte, qui paraitra en mai, mais il n'est pas sans rapport avec le contenu de ce blog.

1 commentaire:

Eric a dit…

Félicitations pour ce beau résultat. J'attends avec impatience de découvrir ton texte.

Eric