samedi 26 mai 2012

Quelques œuvres de Joannès Drevet et Joanny Drevet

Ce jeudi, une étude lyonnaise dispersait un riche ensemble des illustrateurs Joannès Drevet et Joanny Drevet, son fils. Parmi les 99 lots, on trouvait évidemment beaucoup d'ouvrages illustrés par l'un ou par l'autre, mais aussi de nombreuses gravures et, surtout pour Joannès Drevet, de nombreuses aquarelles. Des vacances opportunes m'ont permis de me rendre à la vente et de faire quelques acquisitions.

Commençons par Joannès Drevet. Né à Lyon en 1854, il y est mort en 1940. Il a très largement représenté sa ville natale, en particulier dans ce monument qu'est Le Lyon de nos pères, d'Emmanuel Vingtrinier. J'imagine que tous les amoureux de Lyon cherchent à posséder cet ouvrage, malgré le côté souvent très sombre des illustrations de Joannès Drevet. Mais il est une autre facette du personnage, celle de l'aquarelliste qui a peint de nombreux paysage du Lyonnais, du Dauphiné et des Alpes. Cette facette est plus lumineuse et plus joyeuse que celle du graveur. Le style des trois aquarelles de lui que je viens d’acquérir à cette vente nous le prouvera.

La première, la plus belle à mon goût malgré l'apparente banalité du sujet, est celle-ci :


Elle représente la vallée de la Guisane, depuis la route du Lautaret, en descendant vers Briançon. Lorsque je parle de banalité du sujet, je veux simplement faire remarquer que cette aquarelle s'abstient de tout pittoresque ou spectaculaire. Aucune montagne identifiable, aucun lieu connu, aucune présence humaine, mais une simple vue de la vallée avec la route sur la gauche et le ciel (le bleu du ciel briançonnais !) au fond. Mais quel jeu et quelle harmonie de couleurs !

Les deux suivantes sont des paysages non identifiés. La première ne m'évoque rien, peut-être le Champsaur, mais on m'a parlé de Val d'Isère. La seconde me semble clairement dauphinoise, voir haut-alpine, tant par la forme du clocher (avec les 4 petites flèches dans les angles de la base qui porte la flèche principale), que par le style des maisons. Si un lecteur reconnaît un de ces paysages, je suis intéressé.



Avant de passer au fils, je rappelle seulement que j'avais présenté il y a quelques temps une petite plaquette en hommage à Joannès Drevet où étaient mises en valeur sa peinture et ses aquarelles qui reprennent beaucoup de souvenirs de ses séjours en Savoie, Dauphiné, Hautes-Alpes. L'aquarelle de couverture représente Pont-du Fossé dans les Hautes-Alpes :



Son fils Joanny Drevet (1889-1969) a laissé une œuvre gravée extrêmement importante, en particulier sur la Savoie et le Dauphiné. C'est ainsi que j'ai pu enrichir ma collection de trois gravures :

Ancien Chalet Bonnabel au Lautaret
C'est une vue du col du Lautaret avec le massif de la Meije dans le fond.

Les Ecrins et le Hameau des Etages
C'est une vue prise dans la vallée de la Bérarde.

La Romanche
C'est une vue prise sur la route du Lautaret en montant depuis Bourg d'Oisans (ou Grenoble). On se trouve dans la gorge de Malaval.

En dehors de cet ensemble Drevet, la vente offrait quelques ouvrages intéressants sur le Dauphiné et la Savoie. Je n'ai pas été aussi chanceux (ou assez dépensier) pour ramener quelques ouvrages pour ma bibliothèque, à une exception dont je parlerai dans un prochain message.

4 commentaires:

Benoit Etievant a dit…

La gravure du Hameau des Etages est superbe !

Pierre a dit…

Joanny Drevet en collaboration avec Charles Maurras (sic) a également posé son chevalet en Provence avec deux magnifiques ouvrages : Paysages Mistraliens et Les étangs au Mistral. Pierre

Bibliothèque dauphinoise a dit…

De mon point de vue, les gravures de Joanny Drevet sont superbes. Si j'en crois ce que j'ai vu lors de cette vente, elles n'intéressent plus que quelques "vieux" amateurs. Autrement dit, rien n'était bien disputé. Comment l'interpréter ? Je ne sais, mais cela confirme ce que j'avais déjà entendu dire à propos de la désaffection pour les travaux de Joanny Drevet.

Pour Pierre. Effectivement, les Drevet ont parfois quitté la Savoie et le Dauphiné. Lors de la vente, était proposé un exemplaire du tirage de tête de Paysages Mistraliens, ainsi que d'autres ouvrages provençaux illustrés par Joanny Drevet. Je n'ai malheureusement pas noté les prix.

Jean-Marc

Textor a dit…

Belles aquarelles qui donnent envie de partir à la montagne. Quand on sait la difficulté à rendre la profondeur du paysage alpin, ces Drevet avaient un réel talent !