dimanche 24 janvier 2016

Paul Colomb de Batines

Un article récent de Jean-Paul Fontaine évoque largement la carrière du haut-alpin Paul Colomb de Batines comme libraire à Paris. Je vous renvoie vers cette excellente évocation  : cliquez-ici. Cela m'a donné envie d'évoquer à nouveau la période dauphinoise de Colomb de Batines et les quelques ouvrages qu'il a apportés à la bibliographie dauphinoise.

Quelques rappels biographiques.
Pau Colomb est né à Gap le 14 novembre 1811, fils de Jean Paul Cyrus Colomb, avocat général à la cour impériale d'Aix, domicilié à Gap, et de Marie Jeanne Blanc, fille du maire de Gap, Etienne Blanc.

Vue ancienne de Gap
aquarelle anonyme, non datée, première moitié du XIXe siècle.

Avec son père, il contribua à former la bibliothèque de Gap en 1829, en amassant 2 000 ouvrages dont il fit un catalogue imprimé. C'est sa première publication :
Règlement provisoire et catalogue de la Bibliothèque publique établi à Gap, Gap, Imprimerie de J. Allier, 1829, in-8°, 34 pp.

Colomb de Batines et ses amis au café
Tableau anonyme, vers 1835, Musée de l'Ancien évêché à Grenoble

Après un bref passage comme surnuméraire au ministère des Finances (il se fit renvoyer à cause de son manque d'assiduité), il reprit ses études de droits à Aix-en-Provence. Mais le goût de la bibliographie et de la bibliophilie était le plus fort. Il utilisa l'argent de ses études pour publier sa première bibliographie des patois du Dauphiné, un sujet qui lui tenait particulièrement à cœur.
Bibliographie des patois du Dauphiné.
Grenoble, Chez Prudhomme, libraire, 1835, in-8°, [4]-16 pp.
Pour plus d'information sur cet ouvrage : cliquez-ici.

Page de titre, exemplaire de la bibliothèque Champollion-Figeac et Henri Ferrand

C'est aussi le premier travail sérieux sur ce sujet, qui couvre l'ensemble de la province du Dauphiné.  Auparavant, n'avait paru que l'ouvrage de Jacques-Joseph Champollion-Figeac, en 1809 : Nouvelles recherches sur les patois ou idiomes vulgaires de la France et en particulier sur ceux du département de l'Isère, qui, comme son titre l'indique, ne concerne que l'Isère.

Ensuite, il s'associa à Jules Ollivier, de Valence, qui avait, comme lui, mais avec plus d'application, l'ambition d'être le bibliographe du Dauphiné. Pour marquer le début de leur collaboration, il publia :
Lettre à M. Jules Ollivier (de Valence), Membre correspondant de la Société royale des Antiquaires de France, contenant Quelques documens sur l'origine de l'imprimerie en Dauphiné.
Gap, Imprimerie de A. Allier, Octobre 1835, in-8°, 16 pp.
Pour plus d'information sur cet ouvrage : cliquez-ici.


Page de titre d'un exemplaire sur papier rose.

C'est un ensemble de notes sur les débuts de l'imprimerie dans le Dauphiné, à Grenoble, Valence et Vienne. L'auteur s'appuie sur les différentes sources existantes (Brunet, etc.) et sur les descriptions d'ouvrage de la bibliothèque de Grenoble. Il peut ainsi rectifier ou compléter les descriptions existantes. Le mérite de ce travail est d'être un des premiers ouvrages, si ce n'est le premier, sur le sujet.

Il a ensuite publié, toujours  pour approfondir la connaissance sur l'imprimerie en Dauphiné :
Matériaux pour servir à une histoire de l'imprimerie en Dauphiné. Fascicule 1er. Vienne.
Gap, Imprimerie A. Allier, 1837, in-8°, 15 pp.
qui fut reprise, avec quelques ajouts, dans les Mélanges biographiques et bibliographiques relatifs à l'histoire littéraire du Dauphiné

La collaboration de Paul Colomb de Batines et Jules Ollivier se concrétisa totalement par la parution de cet ouvrage plus ambitieux, dont il n'y eut qu'un seul volume :
Colomb de Batines et Ollivier Jules, Mélanges biographiques et bibliographiques relatifs à l'histoire littéraire du Dauphiné. Tome premier.
Valence, L. Borel, Imprimeur; Paris, Techener, Libraire, 1837, in-8°, XX-467 pp.
Pour plus d'information sur cet ouvrage : cliquez-ici.


Cet ouvrage rassemble des articles sur la bibliographie dauphinoise. Paul Colomb de Batines a fourni les articles suivants, dont certains avaient déjà été publiés. Ce sont parfois des version augmentées et corrigées.
- Bibliographie des Journaux et Recueils périodiques du Dauphiné 
- Matériaux pour servir à une histoire de l'imprimerie en Dauphiné. Lettre à M. Mermet aîné sur l'origine de l'imprimerie à Vienne
- Bibliographie des Patois du Dauphiné
- Matériaux pour servir à une histoire de l'imprimerie en Dauphiné. Section II. Notice sur les éditions incunables de Grenoble. 1490 - 1532

Au même moment, il s'associa au lancement d'une des premières revues savantes du Dauphiné : la Revue du Dauphiné, qui a paru de 1837 à 1839, en 6 volumes (pour plus d'information, cliquez-ici). En particulier, il rédigea un Bulletin bibliographique qui contient "l'indication des ouvrages sortis des presses des trois départements des Hautes-Alpes, de la Drome et de l'Isère, et de ceux qui se référent à l'histoire de la province". Les 4 bulletins du tome II, de 1837, ont été repris dans : Annuaire bibliographique du Dauphiné pour 1837. 1ère année (voir ci-dessous).
Dans les volumes suivants, il continua à fournir des Bulletins bibliographiques. Ses autres contributions sont de nouveau sa Bibliographie des Patois du Dauphiné (tome IV, 1838), une Biographie. C. Charvet, historien de l'église de Vienne et une Chronique bibliographique (tome VI) dans laquelle il donna un compte-rendu de deux ventes aux enchères, dont le Catalogue d'une partie des livres composant la bibliothèque de M. C. de B.,  Lyon, Fontaine, 1839, qui n'est rien d'autre que la vente de sa bibliothèque. Il y fut amené à cause de ses difficultés financières, malgré son récent mariage avec une demoiselle David de Vienne le 30 janvier 1837 :

Signature de Colomb de Batines, au bas de son acte de mariage, le 30 janvier 1837.

Comme nous l'avons dit, il publia les 4 Bulletins bibliographiques de 1837 dans un volume à part, qui, comme beaucoup de travaux de Colomb de Batines, sera le seul d'une série qu'il aurait volontiers imaginé avec plus de numéros.
Annuaire bibliographique du Dauphiné pour 1837.  1ère année.
Grenoble, Prudhomme, Libraire; Paris, Edouard Pannier, Libraire, s.d. (1838), in-12, 82-[2] pp.


Suite à ses revers de fortune, il est amené à tenter sa chance à Paris en 1841, ce qui est relaté dans la notice que j'ai référencée en début de ce message. Cependant, il donna deux dernières contributions dauphinoises : 

Catalogue des Dauphinois dignes de mémoire, Première partie. A-J., Grenoble, Prudhomme, 1840, qui s'arrêta après ce premier volume

La préface aux Poésies en patois du Dauphiné, Grenoble, Prudhomme, Libraire-Editeur, 1840, ouvrage publié à l'instigation du libraire Prudhomme. A la fin de la préface, il  annonce qu'il travaille à rassembler les matériaux d'une Bibliothèque complète des ouvrages écrits en patois dauphinois, qui devait être publiée par Prudhomme. C'est encore un ouvrage projeté par Colomb de Batines qui n'a jamais paru (pour plus d’information sur cet ouvrage, cliquez-ici).



Exemplaire sur papier vert, dans un cartonnage vert

Après 1841, la vie de Colomb de Batines se déroule hors du Dauphiné et, surtout, ses publications et travaux ne concernent plus sa province d'origine.

Pour mémoire, il a aussi participé, modestement, à la vie politique de sa ville natale en publiant quelques libelles au moment des élections :
Quelques mots d'un électeur de l'arrondissement électoral de Gap à M. Faure, avocat, candidat ministériel aux prochaines élections, Grenoble, Imprimerie Prudhomme, in-4°, 2 pp., anonyme, daté de Gap, le 8 octobre 1837
Avis aux électeurs de l'arrondissement électoral de Gap, Vienne, Imprimerie de Timon, oct. 1837, in-4°, un seul recto, signé Victe Colomb de Batines.
Aux Électeurs indépendants du collège électoral de Gap, Gap, Impr. de A. Allier, (s. d.,), signé : Vte Colomb de Batines, électeur du collège de Gap. [28 février 1839.]) 

3 commentaires:

Cartonnages et Caricatures Romantiques a dit…

Beau boulot….

Bibliothèque dauphinoise a dit…

Merci.

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Un érudit lecteur florentin pourrait-il nous retrouver la trace de Colomb de Batines à Florence ? Acte de décès et lieu d'inhumation ?