dimanche 28 novembre 2010

Un panorama de 6 m. de long :
le tour d'horizon complet du Pelvoux, de Paul Helbronner

Paul Helbronner (1871-1938), polytechnicien, consacra sa vie à faire la triangulation des Alpes françaises. Pour cela, il parcourut les massifs en tous sens, gravissant tous les sommets qui lui permettaient de procéder à ses mesures géodésiques. Le résultat de ses travaux donna lieu à la publication de 12 lourds volumes entre 1910 et 1939. Il accompagna deux de ces volumes par deux panoramas aquarellés pris depuis le sommet du Mont-Blanc et du Pelvoux, dans le massif des Ecrins.

Le panorama du Pelvoux est imprimé sur 10 planches, liées entre elles. Totalement déplié, il mesure 6 mètres de long et une quarantaine de centimètre de haut :



Il est contenu dans une grande chemise en carton :


Le panorama étant peu maniable et la photographie difficile à consulter, je l'ai aussi présenté par ensemble de deux planches :

Planches I et II

Planches III et IV

Planches V et VI

Planches VII et VIII

Planches IX et X

Ce travail gigantesque, publié en 1934, a été dessiné sur la base de relevés faits au sommet du Pelvoux en juillet 1902. Je vous renvoie sur la page que je lui ai consacré sur mon site : cliquez-ici. On peut y télécharger une version haute définition.

Je vous laisse admirer deux détails.

L'extraordinaire muraille sud-est des Ecrins, le point culminant du massif (4 103 m.) : une paroi verticale de plus de mille mètres.


Et enfin, la Meije, sommet de toutes mes attentions :



Pour votre information, j'avais déjà publié un message consacré à une plaquette de Paul Helbronner : cliquez-ici.

Je signale aussi une bonne notice biographique sur Paul Helbronner, qui explique son titanesque travail de géodésie dans les Alpes : cliquez-ici.

3 commentaires:

Eric a dit…

Superbe !

Et en couleurs.
Lorsque j'avais acheté une photo de la barre des écrins elles étaient quasiment toutes en N&B (il était, parait-il, difficile d'obtenir une photo couleur qui ne soit pas trop froide).

Eric

Textor a dit…

Magnifique ! Je prends immédiatement un billet de train pour les sports d'hiver !

C'est un tirage à part des 12 vol ?

Les exemplaires bien conservés comme celui-ci ne doivent pas être légions, le pliage-dépliage doit fragiliser l'ensemble.

Textor

Jean-Marc a dit…

Ce panorama, comme celui du Mont-Blanc, sont des suppléments, l'un au tome II et l'autre au tome X. Les 12 volumes sont illustrés de panoramas photographiques en noir et blanc qui, dépliés, ne font "que" 2 mètres de long. J'ai 2 volumes de cette série de 12. J'aurai sûrement l'occasion de les présenter.

Jean-Marc